Laissez votre marque… littéralement

Watson Lake est le premier village que les voyageurs traversent lorsqu’ils arrivent au Yukon par la route de l’Alaska. C’est un village chaleureux, habitué à accueillir des visiteurs avec de nombreux services et toute une gamme d’attractions. 

L’une de ces dernières est la Forêt de panneaux indicateurs. Ce lieu emblématique du Yukon est né lorsqu’un soldat travaillant sur le chantier de la route de l’Alaska, en 1942, a décidé d’installer un panneau indiquant la direction de sa ville natale. Au fil des années, des visiteurs du monde entier ont ajouté leurs propres panneaux (un objet de plus à fourrer dans vos bagages). 

De l’autre côté de la route, le Northern Lights Space and Science Centre donne la possibilité aux estivants de contempler des vidéos d’aurores boréales sur un écran panoramique et d’en apprendre plus sur ce phénomène naturel à l’aide d’expositions interactives. Sortez ensuite pour découvrir combien de types d’oiseaux vous pouvez observer à partir de la promenade en bois qui fait le tour du lac Wye. Non loin de là, le lac Lucky est le lieu idéal pour se baigner et pique-niquer. Vous pouvez également poursuivre votre route et vous rendre à l’aire de récréation des chutes Rancheria pour vous promener sur la passerelle menant à la chute.

Arrêtez-vous pour profiter des services offerts, mais restez pour les expériences que vous pouvez y vivre. À Watson Lake, vous trouverez les deux en abondance.

  • Le premier panneau de la Forêt de panneaux indicateurs a été installé en 1942. Cette forêt compte aujourd’hui plus de 90 000 panneaux indicateurs de partout dans le monde.
  • Rancheria, à environ 90 minutes au nord de Watson Lake, est un ancien pavillon de services de la route de l’Alaska, commandé à l’origine par la British Yukon Navigation Company.
  • Au parc du lac Lucky, vous trouverez l’une des rares glissades d’eau extérieures construites au nord du 60e parallèle.
Watson Lake Watson Lake