Régions : du Klondike, de Kluane, Nord et Arctique yukonnais, des lacs du Sud Collectivités : Dawson, Carcross

Explorez l’œuvre

Près de mille Yukonnais, soit le quart de la population de l’époque, se sont enrôlés avant la fin de la Grande Guerre. Ces hommes courageux étaient issus de tous les milieux. Ils étaient avocats, mineurs, banquiers, débardeurs, et ont laissé derrière eux la beauté sauvage du Nord canadien pour les horreurs des champs de bataille boueux et surpeuplés. Ceux qui sont restés au Canada ont aussi joué un rôle important. En mars 1916, le Dawson Daily News estimait que les Yukonnais avaient été très généreux et avaient fait de nombreux dons qui s’élevaient en moyenne à 12 $ par personne, alors que les dons étaient d’un dollar par personne dans le reste du pays.

PROCUREZ-VOUS UN EXEMPLAIRE

ESSAYEZ KOBO GRATUITEMENT

 

Klondike to Berlin Book Cover

 

 

Faits saillants

01 FAIT SAILLANT

Faites connaissance avec l’auteur

Regardez la vidéo dans laquelle Michael Gates, historien et ancien conservateur des collections des lieux historiques nationaux du Klondike à Dawson, parle de quelques-unes des personnes mentionnées dans ces histoires vraies du Yukon.

02 FAIT SAILLANT

La guerre est déclarée, la bataille a commencé

La Première Guerre mondiale est déclenchée par l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche, mais pour la population du Yukon, elle commence par un télégramme acheminé à George Black, commissaire du Territoire du Yukon, pendant un entracte au théâtre Auditorium. Le message dit que l’Angleterre est entrée en guerre contre l’Allemagne. 

« Alors qu’ils sortaient dans les rues de Dawson dans la lumière du crépuscule, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, discutaient avec gravité et animation. Même si aucune déclaration officielle n’avait encore été faite, on savait bien ce que cela signifiait : le Canada entrait en guerre aux côtés de la Grande-Bretagne. Le Yukon était en guerre. »

Les mêmes scènes se répètent dans tous les théâtres de Dawson, notamment la salle communautaire Arctic Brotherhood, aujourd’hui le Diamond Tooth Gerties. 

03 FAIT SAILLANT

Les gars de Boyle

On se mobilise. Des hommes de tout le territoire font la file pour s’engager comme volontaires. Certains vont bien au-delà des attentes pour faire leur devoir. Thomas Corville, un mineur de Coal Creek, décide de se porter volontaire. Comme il n’a pas assez d’argent pour payer le voyage en bateau à aubes jusqu’à Whitehorse, il fait ses bagages et parcourt 600 km à pied pour se rendre au bureau de conscription.

Pendant ce temps, Joe Boyle, un millionnaire yukonnais qui a fait fortune dans l’exploitation minière, recrute cinquante volontaires courageux et forme un bataillon de mitrailleurs qui allait faire la fierté du Yukon. Il n’y est évidemment pas arrivé seul, mais il leur a procuré un bon entraînement et, surtout, du financement. Ces hommes sont rapidement baptisés les gars de Boyle (Boyle’s Boys), et la population de Dawson leur fait des adieux grandioses.

« Les gars de Boyle, les hommes de la Brigade du Yukon, sont les héros de l’heure… Faites-leur la fête… Donnez-leur le cœur du Yukon. »

En 1984, Joe Boyle est nommé personnage historique national. Une plaque est installée en son honneur au lieu historique de la Drague-Numéro-Quatre.

04 FAIT SAILLANT

Rhymes of a Red Cross Man (Poèmes d’un homme de la Croix-Rouge)

Quand on dit que tout le monde a fait son effort de guerre, on parle vraiment de tout le monde, même du poète Robert Service. 

Il était déjà un poète célèbre avant la guerre; il écrivait des œuvres sur la ruée vers l’or du Klondike lorsqu’il habitait à Dawson. Malgré sa célébrité, il a voulu s’engager. Après une brève mission comme journaliste de guerre, il s’engage dans l’American Ambulance Field Service où il est brancardier aux côtés de volontaires célèbres comme Walt Disney et Ernest Hemingway. Ce temps passé dans les combats sur le front de l’Ouest est très fécond et lui inspire un recueil de poèmes. Il envoie son recueil à son éditeur en 1916 sous le titre de Rhymes of a Red Cross Man. Le succès est immédiat, et il devient l’un des recueils de poèmes les plus vendus du XXe siècle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le « Barde du Yukon », visitez sa cabane et d’autres sites historiques à Dawson.

Cabin
05 FAIT SAILLANT

On a volé madame Black

Pendant que Joe Boyle met sur pied son bataillon de mitrailleurs, George Black, commissaire du Yukon, recrute des hommes pour former un régiment qui participerait à la Grande Guerre. Il les accompagne jusqu’en Angleterre. Pendant ce temps, Martha, son épouse, voyage elle aussi vers l’est, mais par une autre voie. Madame Black s’arrête en route et adresse à chaque autorité compétente qu’elle rencontre sur son chemin la permission d’accompagner son mari et les autres hommes du Yukon de l’autre côté de l’Atlantique.

D’abord, les haut placés refusent que madame Black fasse le voyage, mais George, devenu capitaine, réussit à convaincre un général de la laisser venir avec lui. Et comment les fantassins ont-ils accueilli une femme parmi eux? Laissons-les répondre avec la chanson qu’ils chantaient pendant la traversée de l’Atlantique.

On a volé madame Black
Et on la ramènera 
Quand les Allemands auront tourné les talons 
Et que les Alliés auront gagné la guerre

Quand l’Union Jack flottera
À la cheminée du Kaiser
Et qu’à Berlin on boira 
À la santé des filles du Yukon 

Pendant son séjour à Londres, Martha passe ses journées à rendre visite aux Yukonnais blessés, à faire de la couture pour la Croix-Rouge, à gérer le Yukon Comfort Fund et à écrire des articles pour le Whitehorse Star et le Dawson News. Elle donne aussi des conférences sur le « roman des champs aurifères du Klondike » où elle raconte les aventures de son périple sur la piste Chilkoot pendant la ruée vers l’or.

Si vous visitez le Yukon, vous pouvez faire de la randonnée sur la piste Chilkoot et visiter ce lieu historique national. Sachez toutefois que vous devez obtenir un permis et qu’il est conseillé de réserver.

06 FAIT SAILLANT

Le ministre des Transports de Russie

Pendant que les Alliés font tout en leur pouvoir pour repousser les forces allemandes, Joe Boyle cherche d’autres moyens d’aider les troupes alliées. Et pour cela, il est allé jusqu’en Russie.

Bien qu’il n’ait aucun statut officiel dans les milieux militaires canadien ou britannique et qu’il ne parle pas un seul mot de russe, Boyle réussit à faire rouler leurs trains, à remettre en état un système en décrépitude, et à régler les problèmes pour pouvoir acheminer du matériel et des hommes jusqu’au front.

Comme si ce n’était pas assez, la situation empire lorsque, sous des bombardements intenses, les Russes sont repoussés par l’avancée des forces allemandes. Alors que les Russes battent en retraite et abandonnent leurs quartiers généraux, Boyle enrôle deux lieutenants russes sous ses ordres, sans qu’il en ait réellement le pouvoir, organise une ligne de défense autour de la ville, et réussit à arrêter l’avancée allemande pendant quatre jours, le temps que les Russes se ressaisissent.

Croyez-le ou non, ce n’est même pas son fait d’armes le plus audacieux. Cette autre aventure se joue sur fond de services secrets britanniques, de joyaux de la Couronne de Roumanie et d’un voyage en train de 1 300 km à travers un pays en pleine guerre civile.

Pour ceux qui préfèrent un voyage en train plus pittoresque et moins dangereux, il est possible de prendre le train de la White Pass and Yukon Route. Vous en aurez tout de même des frissons.

train
07 FAIT SAILLANT

Sujets de discussion

Voici quelques questions auxquelles réfléchir pendant votre lecture.
 

  • De nombreux hommes se sont portés volontaires pour aller se battre par sens du devoir, par goût de l’aventure ou à cause de la pression des pairs. Quelle est la chose la plus audacieuse que vous ayez faite sous la pression de vos camarades?
  • Si vous donniez une des conférences de madame Black dans la bonne société londonienne, comment décririez-vous les merveilles du Yukon?
  • De nombreux Yukonnais ont participé à l’effort de guerre bien loin des lignes de front. De quelle façon vous mobiliseriez-vous si vous restiez au pays?
  • Duquel des Yukonnais dont il est question dans ce livre vous sentez-vous le plus proche ou lequel admirez-vous le plus?

Whitehorse

Dawson City

Upper Bonanza Creek Road, Dawson City, YT Y0B 1G0

Robert Service Cabin: 602 8th Ave. Dawson Yukon Territory, Dawson City, Yukon Y0B 1G0

Chilkoot Trail, Stikine Region, BC

Building 1938 Carcross, YT  Y0B 1B0

Dawson City