Régions : du Klondike, Nord et Arctique yukonnais, de la route Silver Trail Collectivités : Dawson, Keno City, Mayo
Thèmes : Nature sauvage et faune Catégories : Activités, Randonnée, Descente en eau vive, Patrimoine et culture, Lieux d'intérêt historique, Ruée vers l'or du Klondike, Nature sauvage et faune, Parcs naturels

Planifier un voyage tout aussi unique que notre fameux cocktail.

Impossible de s’ennuyer lors d’une visite au Yukon, vous aurez toujours quelque chose à voir, à faire. Cela dit, rien ne vous oblige à faire comme tout le monde. En effet, le canyon Miles est majestueux. Et, bien entendu, vous pouvez vous risquer à goûter le peu banal sour toe cocktail, un cocktail alcoolisé servi avec un orteil momifié. En bon aventurier, êtes-vous à la recherche d’idées de voyage encore plus originales? Jetez donc un œil aux destinations qui suivent :

01 Location

Parc national Ivvavik

Ivvavik est un territoire éloigné et encore intact dont le nom signifie « lieu pour donner naissance ». Et ce n’est pas la seule analogie à faire entre le parc et un hôpital. Le parc national Ivvavik protège en effet une partie des aires de mise bas de la harde de caribous de la Porcupine. D’une superficie de 10 000 kilomètres carrés, le parc compte des montagnes à couper le souffle, des rivières cristallines et des paysages intemporels. Seul un nombre limité de personnes ont le privilège de goûter la tranquillité parfaite et la beauté sauvage de ce parc national. 
Aucune route ne mène à Ivvavik, vous ne pourrez donc vous y rendre que par avion nolisé ou hélicoptère. Vous pourriez peut-être chevaucher un caribou en migration… Non? Le contraire aurait été surprenant.

02 Location

Région Silver Trail

Saviez-vous que le Yukon a également connu une ruée vers l’argent? Vous en doutez? Visitez le musée de la maison Binet, à Mayo, et vous y apprendrez une foule de choses sur l’histoire minière, la géologie, le pergélisol et la culture des Autochtones de la région (les Nacho Nyak Dun).

À quelques minutes de route du musée se trouve le village minier de Keno qui, avec la vingtaine d’habitants qu’il compte aujourd’hui, n’est qu’un pâle souvenir de ce qu’il était à l’époque. Et si, à tout hasard, vous vous sentez d’attaque pour une randonnée, le paysage du haut de la colline Keno vaut le détour.

Qui plus est, si l’idée d’aller pêcher des endroits isolés – accessibles que par avion –, de faire du rafting ou de la natation vous plaît, n’hésitez pas à ajouter cette région à votre itinéraire. En effet, vous n’aurez probablement pas de meilleure occasion de vous baigner en plein air au Yukon. Situé à proximité, le lac Five Mile est l’un des plus chauds du territoire. Et le terrain de camping Five Mile Lake est un endroit paisible où passer la nuit. À condition de faire bien attention aux ours!

03 Location

Cimetières de Dawson

Rassurez-vous tout de suite, si un frisson vous parcourt l’échine lors de la visite d’un de nos cimetières, c’est assurément un frisson d’enthousiasme en pensant aux découvertes qui vous attendent. Une promenade dans les cimetières de Dawson est un excellent moyen de découvrir le passé de la ville à travers les histoires personnelles de ses habitants.

Au plus fort de la ruée vers l’or du Klondike, Dawson était une ville en plein essor qui comptait environ 40 000 habitants. Or, c’est inévitable, les gens finissent par mourir et il faut bien les enterrer quelque part. Voilà pourquoi Dawson compte aujourd’hui des cimetières pour les catholiques, les protestants et les juifs, ainsi que des cimetières pour les membres de la police et de sociétés d’aide mutuelle.

Parmi les pierres tombales dignes de mention, mentionnons celle de Percy DeWolfe, surnommé « l’homme de fer ». C’est lui qui, de 1910 à 1949, a assuré au péril de sa vie, le transport du courrier entre Dawson et Eagle (Alaska). Aujourd’hui encore, nous honorons sa mémoire avec la tenue de la course commémorative de la route postale Percy-DeWolfe.

Il ne faut surtout pas oublier la pierre tombale du père William Judge, qu’on appelait aussi « le saint de Dawson ». C’est lui qui a fondé le premier hôpital de Dawson en 1897 et, comme le sont généralement les philanthropes, il était bien aimé de ses concitoyens.

04 Location

Descente en eaux vives sur la rivière Firth

La rivière Firth sillonne un paysage magnifique et diversifié qui s’étend des monts Britanniques à la mer de Beaufort – qui fait partie de l’océan Arctique (note aux passionnés de cartographie).

Une excursion de rafting vous donnera une occasion exceptionnelle d’observer toutes sortes d’animaux sauvages : des mouflons de Dall, des bœufs musqués, des caribous, des loups, des renards, des grizzlis, et, même des raptors – pardon – des rapaces. On parle bien des oiseaux ici, pas des dinosaures!

La rivière borde également la route migratoire empruntée par les quelque 200 000 caribous de la harde de la Porcupine. Ainsi, même si vous avez raté votre chance de faire partie des privilégiés ayant accès au parc national Ivvavik, vous pourrez avoir votre dose de caribous.

05 Location

Parc territorial de l’île Herschel (Qikiqtaruk)

Incroyablement éloignée et unique en son genre, l’île Herschel (Qikiqtaruk) est le premier parc territorial du Yukon. Située dans la mer de Beaufort, l’île est un autre endroit de prédilection pour observer, d’une distance prudente, l’incroyable faune nordique. Vous pourrez même y observer des ours blancs, d’une distance encore plus prudente, bien sûr!

Les ornithologues amateurs sont eux aussi bien servis : plus de 100 espèces différentes d’oiseaux vivent ou migrent sur l’île, qui compte une importante colonie de guillemots à miroir. Vous pouvez vous rendre sur l’île en faisant du rafting ou du kayak sur la rivière Firth ou en nolisant un bateau ou un avion. Vous ne trouverez pas de meilleur endroit pour vous évader. Sauf si vous essayez de fuir les oiseaux migrateurs… Vous n’aurez alors aucune chance!

Ivvavik National Park

Silver Trail Region, Yukon

Yukon Order of Pioneers 8th Avenue Cemetary, Dawson, Yukon

Firth River, Yukon

Herschel Island, Yukon