Bien plus qu’une affaire du passé

Pour en savoir plus, consultez la liste des musées et des centres culturels et préparez-vous à voyager dans le temps.

Rendez-vous au Musée MacBride, à Whitehorse, où vous apprendrez une multitude de détails sur la vie au Yukon. Admirez-y un bateau-atelier d’une longueur de 37 pieds ou un orignal albinos naturalisé, baptisé Blanche (rien à voir avec la série The Golden Girls). Vous visitez le nord du territoire? Faites un saut au Musée de Dawson qui abrite la plus grande collection d’objets historiques du Yukon. Des expositions sur les premiers pionniers et sur la période mouvementée de la ruée vers l’or vous y attendent. Consultez-y de volumineuses archives; fouillez le passé à la recherche de parents éloignés ayant participé à la ruée vers l’or. Après tout, qui sait, vous êtes peut-être l’héritier légitime d’une énorme fortune! 

Levez le voile sur la diversité culturelle des Premières nations du Yukon. Découvrez les expositions à caractère patrimonial fascinantes du Centre culturel Dänojà Zho, à Dawson, et du Centre culturel des Kwanlin Dün, à Whitehorse. À Carmacks, le Centre d’interprétation Tagé Cho Hudän rassemble des objets originaux faits à partir de matériaux naturels comme des sacs en peau de saumon, des outils spéciaux utilisés pour effectuer différentes tâches (tannage, etc.) ou un abri en peau d’orignal, grandeur nature, pouvant accueillir les visiteurs. Et maintenant, cap sur Haines Junction : si vous arrivez au bon moment au Centre culturel Dä Kų, vous pourriez assister à une démonstration de tannage. Dans cet endroit impressionnant, vous pourrez également participer à des animations autour d’un feu de camp et à des visites guidées. Ne manquez pas non plus les expositions d’œuvres d’art locales et d’objets patrimoniaux précieux.

Votre curiosité n’est toujours pas satisfaite? Laissez le Centre d’interprétation de la Béringie vous raconter le Yukon de l’époque glaciaire. Ses dioramas réalistes, composés de mammouths laineux, de chats des cavernes et de castors géants, vous donneront l’impression d’avoir trouvé le paradis – si votre idée du paradis, justement, c’est d’être le dernier maillon de la chaîne alimentaire… il y 20 000 ans, en soit votre définition. Une fois votre curiosité enfin assouvie, revenez à l’époque contemporaine et visitez le Musée des transports du Yukon, situé à deux pas du Centre. Les expositions qui y sont présentées soulignent le travail colossal réalisé lors des grands chantiers du territoire, comme la construction de la fameuse route de l’Alaska. Après votre visite, les avions de brousse, les traîneaux à chiens, les bateaux à aubes et plusieurs autres moyens de transport qui ont précédé Uber n’auront plus de secrets pour vous.

Le territoire compte aussi plusieurs endroits moins impressionnants, mais tout aussi incontournables. Le Centre d’accueil du Thechàl Dhâl du parc national et de la réserve de parc national Kluane, le Musée de la Vieille église en rondins et l’ancienne cabane de Jack London, auteur de L’appel de la forêt (The Call of the Wild) en sont de bons exemples. Si vous gardez l’œil ouvert, vous pourriez dénicher d’autres centres et musées, notamment le Musée des mines de Keno et le Musée George-Johnston, nommé en l’honneur d’un photographe dont l’arrivée à Teslin en voiture – plus d’une décennie avant la route – n’est pas passée inaperçue!

Régions : de la route Robert-Campbell, du Klondike, de Kluane, Nord et Arctique yukonnais, de la route Silver Trail, des lacs du Sud, de Liard, Région de Whitehorse Collectivités : Faro, Ross River, Carmacks, Dawson, Beaver Creek, Burwash Landing, Destruction Bay, Haines Junction, Eagle Plains, Old Crow, Keno City, Mayo, Carcross, Marsh Lake, Mount Lorne, Tagish, Teslin, Watson Lake, Whitehorse
Thèmes : Patrimoine et culture Catégories : Patrimoine et culture, Musées et centres culturels