Régions : de la route Robert-Campbell, du Klondike, de Kluane, Nord et Arctique yukonnais, de la route Silver Trail, des lacs du Sud, Région de Watson Lake, Région de Whitehorse Collectivités : Faro, Ross River, Carmacks, Dawson, Beaver Creek, Burwash Landing, Destruction Bay, Haines Junction, Eagle Plains, Old Crow, Keno City, Mayo, Carcross, Marsh Lake, Mount Lorne, Tagish, Teslin, Watson Lake, Whitehorse
Thèmes : Merveilles naturelles Catégories : Merveilles naturelles, Aurores boréales

Laissez les aurores se dévoiler

Le Yukon accueille le spectacle de lumière le plus convoité de la nature. Meilleure période, lieu, personnes vers qui vous tourner... Voici en exclusivité quelques conseils qui vous permettront de ne rien manquer de ce phénomène naturel.

01 quand et où

Où et quand

Les aurores boréales sont visibles de la mi-août à la mi-avril, mais c’est pendant les premières semaines de l’hiver qu’on peut le mieux les observer. Pour maximiser vos chances, levez les yeux entre 22 h et 3 h du matin, dans la nuit noire et sous un ciel dégagé (si possible sans lune). Vous serez peut-être aux premières loges pour assister à un spectacle exceptionnel depuis votre jardin. Si ces conditions ne sont pas réunies, sortez de la ville pour éviter la pollution lumineuse. Dans la région de Whitehorse, prenez la route panoramique menant au lac Fish ou le chemin du lac Chadburn. Dans l’obscurité, vous assisterez à une vraie explosion de couleurs (et du nombre de personnes qui aimeront vos photos sur Instagram).

02 prévoir

Vers qui se tourner

Que se passe-t-il lorsqu’une aurore pointe le bout de son nez? Si vous êtes assis dans un bar, vous entendrez sûrement quelqu’un crier « des aurores! ». Un groupe de joyeux drilles se précipitera alors vers la sortie, chacun abandonnant son verre, et provoquera un embouteillage en se ruant vers la porte trop petite. Pour une méthode un peu plus fiable, procurez-vous plutôt une application comme My Aurora Forecast, ou consultez les Aurora Forecast. Au moins là, vous pouvez vous fier à Internet. Pour le reste...

03 guidé

Avec qui

Si vous préférez les excursions d’observation, vous aurez l’embarras du choix. Au Yukon, ce ne sont pas les entreprises spécialisées ni les expériences qui font défaut : chalets, tipis, gîtes et randonnées en traîneau à chiens, c’est plutôt le temps qui vous manquera... Et pour ce qui est du froid, n’ayez crainte : la plupart des forfaits touristiques comprennent la location de vêtements d’hiver. Avec tout cela, on pourrait croire qu’il n’y a que depuis les airs qu’on ne peut observer les aurores boréales. Détrompez-vous! Il paraît que maintenant, ça aussi, c’est possible. Il suffirait d’embarquer dans un B737. À 36 000 pi d’altitude et 900 km/h, vous serez au cœur de l’action.

04 emplacement

Les sources thermales Takhini : un secret (presque) bien gardé

Qu’y a-t-il de plus incroyable que les aurores boréales? Un crapaud qui se transforme en prince, peut-être. Mais nous ne sommes pas au pays des merveilles, alors pouvoir les observer en se prélassant dans un bassin d’eau chaude aménagé fera l’affaire. Imaginez-vous dans un bain d’eau minérale à 47 °C sous les cieux qui dansent. Eh bien c’est possible aux sources thermales Takhini, à Whitehorse.

05 emplacement

Dans la confidence : le Dôme de Dawson

Pas besoin de réfléchir longtemps pour trouver un autre endroit exceptionnel pour observer les aurores. En fait, pas besoin de réfléchir du tout : le Dôme est une évidence. Mais qu’est-ce que le Dôme? Rien de moins que le point de vue le plus impressionnant de la ville de Dawson, perché sur les hauteurs, où les gens se rassemblent pour admirer le soleil de minuit l’été et les aurores boréales l’hiver. Avec sa vue sur le fleuve Yukon et la vallée de la rivière Klondike, vous ne voudrez plus le quitter. Et personne ne vous y forcera, sauf peut-être si votre chant tyrolien est particulièrement mauvais.

Fish Lake Road, Whitehorse

Dawson City, Yukon

Whitehorse

Takhini Hot Pools

Midnight Dome Viewpoint