07 Nombre de jours
Régions : du Klondike, de Kluane, Région de Whitehorse Collectivités : Dawson, Burwash Landing, Haines Junction, Whitehorse
Thèmes : Sur la route Catégories : Descente en eau vive

Faites corps avec le superlatif.

Durant ce circuit d’une semaine, vous pourrez tenter votre chance au plus ancien casino du pays et le lendemain, survoler le plus haut sommet du Canada.

Itinéraire

01 Jour no

De Whitehorse à Dawson

De Whitehorse, vous prendrez la route du Klondike vers le nord, à destination de Dawson, ville encore aussi vibrante qu’à l’époque de la Ruée vers l’or.

Un premier arrêt est de rigueur à Braeburn pour déguster une des brioches à la cannelle moelleuses, savoureuses, gargantuesques… qui font la réputation de l’endroit!

Si vous avez encore faim sur l’heure du midi, Carmacks est un bon endroit où vous sustenter. Vous pourrez en profiter pour vous familiariser avec la culture tutchone du Nord au Centre d’interprétation Tagé Cho Hudän qui abrite le seul diorama au monde montrant un collet de mammouth. Découvrez l’histoire de la localité en faisant une visite autoguidée des lieux, que vous terminerez par une courte promenade sur le trottoir de bois qui longe le fleuve.

Arrêtez-vous aux rapides Five Fingers pour vous dégourdir les jambes. Vous comprendrez quel obstacle ils représentaient non seulement pour les chercheurs d’or sur leur radeau de fortune, mais aussi pour les bateaux à aubes qui ont suivi.

À Pelly Crossing, visitez la maison de Big Jonathan qui abrite le Centre culturel de la Première nation de Selkirk. Et si vous aimez tout ce qui est original, un arrêt s’impose à Moose Creek Lodge, un ancien relais routier. Vous pourrez même y passer la nuit dans un chalet rustique, si le temps ne vous est pas compté. 

À votre arrivée à Dawson, ayez une pensée pour tous ces pauvres hères qui, pour y parvenir, avaient dû transporter leur tonne de matériel par delà un col périlleux et affronter des rapides redoutables sur des radeaux de fortune – vous serez éternellement reconnaissant pour l’existence des routes.

Durée du trajet : 5-6 h (535 km/332 mi)

02 Jour no

À la découverte du Dawson historique

Dawson – lieu historique national – a été le théâtre de la plus importante ruée vers l’or de tous les temps. Des dizaines de milliers de personnes venant du monde entier, mues par la fièvre de l’or, se sont lancées à l’assaut des vastes étendues sauvages du Yukon dans l’espoir de faire fortune. Vous verrez des vestiges de cette époque partout autour de vous. Mais le Klondike d’aujourd’hui a plus à proposer, notamment un bain de culture autochtone et quantité d’aventures en milieu sauvage. 


Authentique joyau de la Ruée vers l’or, la ville regorge de lieux historiques et d’attraits touristiques. La meilleure façon de l’explorer est de déambuler sur ses trottoirs de bois et de vous imaginer à cette époque pas si lointaine. Parcs Canada offre de nombreuses visites guidées à pied auxquelles vous pouvez vous joindre en vous adressant au Centre d’information touristique. Tandis qu’ils vous guident vers la résidence du commissaire ou le théâtre Palace Grand, les interprètes du patrimoine feront revivre pour vous les moments marquants de l’histoire de Dawson et les personnages qui l’ont façonnée.


Laissez-vous enchanter par la lecture de poèmes à la cabane, jadis occupée par Robert Service, ou partez en randonnée avec un guide qui vous renseignera sur le poète et vous lira quelques-unes de ses œuvres en chemin. Découvrez l’histoire culturelle de la Première nation locale, les Tr’ondëk Hwëch’in, au Centre culturel Dänojà Zho.

 

03 Jour no

En route vers les champs aurifères…

…là où tout a commencé. Entamez votre journée par une visite de la Concession-de-la-Découverte et de la Drague-Numéro-Quatre, deux lieux historiques nationaux, puis passez à la concession libre no 6 pour vous initier à l’orpaillage. Prenez ensuite la route Dempster à destination de l’un des premiers parcs territoriaux du Yukon, le parc Tombstone, un lieu reconnu pour ses pics escarpés, sa toundra tapissée de couleurs vives, son relief façonné par le pergélisol et sa faune abondante. Vous voudrez sans doute camper une nuit ou deux dans le parc pour profiter à plein de ses nombreux sentiers de randonnée.

Sur le chemin du retour, faites un détour pour aller admirer la région du haut du Dôme; vous y aurez une vue panoramique fantastique, surtout au coucher du soleil. Si vous êtes sur place au moment du solstice, vous pourrez vous joindre aux festivités qui s’y tiennent pour célébrer la plus longue journée de l’année et observer la trajectoire du soleil dans le ciel.

Terminez la journée au Diamond Tooth Gerties, le plus ancien casino au Canada, pour une partie de blackjack et un spectacle de cancan.

Enfin, arrêtez-vous à l’hôtel Downtown pour un dernier verre. On ne vous servira sans doute pas de cocktail décoré d’un parasol, mais si vous avez assez de cran, voilà votre chance de joindre le club des buveurs du fameux Sourtoe Cocktail. Où ailleurs qu’à Dawson aurez-vous l’occasion de boire un verre dans lequel flotte un orteil bien mariné?

04 Jour no

Sur la route Top of the World

Un traversier vous transportera gratuitement sur l’autre berge du fleuve Yukon où commence la route Top of the World. La série de pics qui se succèdent à perte de vue vous fera vite oublier le gravier qui crisse sous vos roues, surtout au début de septembre, quand les couleurs chatoyantes de l’automne font leur apparition.

Munissez-vous de votre passeport, car vous passerez en Alaska. Vous atteindrez peu après le village de Chicken, une petite localité unique en son genre, qui, raconte-t-on, doit son nom à l’abondance de lagopèdes dans la région, mais les gens de l’époque trouvaient l’orthographe du nom anglais de ce volatile (ptarmigan) trop difficile. Si vous aimez les babioles sur le thème des poulets, vous allez pouvoir vous faire plaisir.

La route Taylor rejoint la route de l’Alaska à Tetlin Junction. De là, vous poursuivrez vers l’est, pour revenir au Canada. Peu après la frontière, vous arriverez à Beaver Creek, située à l’extrémité ouest du Canada – un bon endroit où passer la nuit.

Durée du trajet : 8-9 h (446 km/277 mi.)

05 Jour no

Route de l’Alaska jusqu’à Kluane

Aujourd’hui, vous suivrez la route de l’Alaska, chargée d’histoire, qui serpente au pied des chaînons frontaux des monts St. Elias.

Déclarée à l’époque « l’entreprise la plus importante et la plus difficile depuis le canal de Panama », la route de l’Alaska a été construite pour relier l’Alaska au territoire continental des États-Unis et renforcer les efforts de guerre stratégiques durant la Deuxième Guerre mondiale. De nos jours, elle constitue l’un des circuits touristiques les plus emblématiques au monde.

À Burwash Landing, faites un arrêt au Musée d’histoire naturelle de Kluane avant de poursuivre jusqu’à Destruction Bay. À partir de là, la route épouse les contours du lac Kluane, et offre de nombreux points de vue qui méritent d’y faire une pause. Vous pouvez vous renseigner sur les sentiers pédestres environnants au Centre d’accueil du Thechàl Dhâl et observer les mouflons de Dall sur les flancs de la montagne. Il y a de très belles photos à faire à la Silver City, parmi les ruines du poste de traite, du relais routier et de la caserne de la Police à cheval du Nord-Ouest qui occupaient jadis l’endroit.

La journée se termine à Haines Junction, un petit village pittoresque digne d’une carte postale qui s’enorgueillit d’avoir le plus beau terrain de jeu au monde dans sa cour arrière. Mais gardons la surprise pour demain. Pour l’instant, reposez-vous et faites le plein d’énergie, car vous en aurez besoin. 

Durée du trajet : 4 h (298 km/185 mi.)

06 Jour no

Haines Junction

Ensemble, le parc et réserve de parc national Kluane, le parc provincial Tatshenshini-Alsek en Colombie-Britannique et les parcs nationaux Wrangell-St. Elias et Glacier Bay en Alaska forment l’aire protégée internationale la plus vaste au monde, soit une superficie d’à peu près deux fois celle de la Suisse. Désigné par ailleurs site du patrimoine mondial par l’UNESCO, Kluane abrite la plus haute montagne du Canada (le mont Logan) et le plus large champ de glace non polaire au monde. « Immensité » est le seul mot qui vient à l’esprit pour le décrire.

Une visite au Centre d’information touristique vous permettra de bien préparer votre exploration de cette merveille naturelle. Les randonneurs de tous les calibres y trouveront des sentiers à leur mesure. Les amateurs de descente en eaux vives ne seront pas en reste : plusieurs forfaits d’une journée ou de plusieurs jours sont offerts sur la rivière Tatshenshini entrecoupée de rapides de classe III et IV. Le National Geographic lui accorde la première place dans sa liste d’endroits favoris pour la descente en eaux vives.

Si vous préférez profiter du paysage sans dépenser autant d’énergie, faites le plein en provisions à la boulangerie du village et dirigez-vous vers le lac Kathleen pour un pique-nique mémorable. La plus importante population de grizzlis en Amérique du Nord vit dans la région; vous avez donc de bonnes chances d’en voir en chemin.  

07 Jour no

Du haut des airs

Avant de quitter Haines Junction, faites un saut au centre Da Kų (« notre maison ») qui met en valeur la culture, la langue et les riches traditions des Premières nations de Champagne et d’Aishihik au moyen d’expositions interactives et de présentations, ainsi que le travail d’artistes et d’artisans locaux. L’édifice héberge également le Centre d’information touristique où on vous aidera à planifier votre visite de la région. Il serait impensable de venir à Haines Junction sans faire un tour d’avion au-dessus du parc, car c’est la seule façon de vraiment saisir l’immensité et la splendeur de l’endroit. Il est possible de réserver son vol à l’aéroport de Haines Junction et de partir de Silver City ou de Burwash Landing.

Quand vous serez redescendu sur terre, ce sera le temps de rentrer à Whitehorse… qui soudainement vous semblera une bien grande ville. 

Durée du trajet : 2 h (154 km/96 mi.)

Whitehorse

Dawson  

Parc Tombstone

Route Top of the World

Burwash Landing 

Haines Junction 

Champagne Landing 10